salon autoedition 2019

Salon de l’Autoédition 2019

Une première participation

Voilà, j’ai dû vous en parler quelques jours plutôt, je vais participer à un salon début juin à Lyon : le salon de l’autoedition. Je suis encore bien jeune dans le domaine de l’écriture. Non pas que j’écris depuis peu de temps, mais plutôt que je n’avais jamais publié auparavant.

 

Se lancer dans l’autoedition, cela implique que vous êtes seul à travailler sur vos livres. Cela concerne aussi la promotion de ceux-ci. Les salons, les dédicaces, la promotion sur internet, différents domaines qu’il vous faudra aborder et comprendre.

 

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux ou si vous lisez régulièrement mes articles dans la catégorie entreprise, la communication et moi, ça fait deux. Étant très réservée, je freine des quatre fers pour ce qui est de vendre mon roman. Il va pourtant falloir que j’améliore cette communication d’ici le salon.

 

Ici, je voulais vous parler un peu plus de celui-ci et du projet en lui-même. Après avoir rencontré les différents acteurs, j’avais envie de vous en parler.

Le salon de l’autoedition

C’est la troisième édition de ce salon. Il est emmené par une association Écriture Plurielle basée à Lyon. L’idée derrière ce salon et surtout l’association est de permettre à tous de pouvoir s’exprimer à travers l’écriture. L’association propose toute sorte d’atelier autour de l’écriture.

 

Ma première impression du salon était surtout l’ouverture d’esprit des participants en tant qu’auteurs mais surtout des organisateurs. Il y a vraiment une détermination et une envie de faire connaitre un grand nombre d’auteurs loin du circuit assez fermé de l’édition.

Le salon n’expose pas seulement des auteurs autoedités, les organisateurs ont aussi la volonté de rapprocher les différents métiers du livre en proposant aux professionnels du livre de participer eux aussi à ce salon. Je parle par exemple de BookStation ou encore BookonDemand.

 

J’ai la chance et je suis extrêmement reconnaissante d’avoir été sélectionnée par mon parrain pour participer à ce salon. Nous serons un peu plus d’une trentaine d’auteurs dont les genres sont très variés.

Les acteurs

Comme je vous disais les acteurs sont principalement les organisateurs, les auteurs et les différentes professions du livre invitées à participer à ce salon. Lors de ce rendez-vous à Lyon, j’ai été vraiment agréablement surprise de l’ouverture de l’association et de la chaleur avec laquelle les organisatrices nous ont accueillis.

 

Il y avait une joie certaine dans la manière de nous exposer leurs projets, leurs idées et leurs envies pour ce salon de l’autoedition. C’était tellement rafraîchissant ! Je ne sais pas si je vous ai parlé des fois où je m’étais cassée le nez face à la frilosité des libraires.

Envie de découvrir mon premier roman Trois Empires — Éveil ?

Ici, cela n’avait rien à voir, il y avait une liberté de propos, une liberté d’envies aussi, rien qu’aux multiples genres que le salon propose. Il y a de la fantasy — le genre de mon livre — de la poésie, de la romance, de l’historique, tout un panel de style et de genre qui rend le salon extrêmement diversifié.

 

Et puis, surtout, il y a une envie de faire se rencontrer les professionnels du livre et les auteurs autoedités. J’ai hâte d’y être !

Les projets

Enfin les projets, et ils sont nombreux. L’association fourmille de projets ! Interview écrite, interview radiophonique, création d’une chaîne YouTube, invitation lancée à des journaux… et je suis certaine que j’en oublie certains.

 

Bref, rien n’est figé, tout est ouvert. Le projet de l’association se développe au fur et à mesure des années, aussi bien en intérêt de la part de la communauté des auteurs mais aussi en reconnaissance de la part de la mairie de Lyon.

Leur idée de cette édition était de faire un système de parrainage, ainsi les auteurs qui avaient présenté leur livre l’année précédente, avaient l’opportunité de choisir les romans qui allaient pouvoir exposer.

 

A voir pour l’année prochaine !

Conclusion

Ainsi, n’hésitez pas à découvrir cette association et surtout le salon de l’autoedition à venir. Je dois absolument m’intéresser à d’autres salons ou expositions qui pourraient me permettre de faire connaitre mon livre.

 

Je dois être honnête, je procrastine énormément à ce niveau-là, et je ne devrais certainement pas… Que voulez-vous nous avons tous nos points forts et nos points faibles.

 

Quoi qu’il en soit je vous attend avec impatience le 1er juin prochain !

 

A bientôt !

affiche Salon de l'autoedition