7 inspirations livre fantasy

7 inspirations pour mon livre de Fantasy

Comment être inspiré pour écrire un livre de Fantasy ?

Écrire un livre part toujours d’une intention particulière, d’une envie de raconter une histoire. Cela peut concerner une histoire personnelle que vous avez vécue ou une envie de conter quelque chose qui vous tient à cœur. En ce qui concerne le domaine de la Fantasy, c’est un peu différent.

 

De fait, je sais que ce genre n’intéresse pas tout le monde. Certains le considèrent comme trop éloigné de notre réalité, trop imaginaire aussi. C’est vrai qu’on vous demande de voir un monde très éloigné du nôtre. Un monde qu’il vous faut créer à partir des mots d’un auteur. C’est un petit effort en plus. Pour certains cela peut paraître facile, pour d’autres, cela les perd plus qu’autre chose.

 

Pourtant, à part la magie qui peut être traitée dans certains livres, les mondes fantastiques sont très fortement inspirés de notre histoire. Ils s’inspirent souvent de l’époque moyenâgeuse. En tout cas, celle-ci m’a particulièrement inspirée pour la rédaction de mon premier roman Trois Empires — Éveil.

 

L’histoire n’est pas ma seule inspiration ou mon seule moyen de trouver ma créativité. La lecture est aussi primordiale, tout comme certaines séries et certaines musiques. Et puis, il y a les auteurs qui m’ont donné l’envie d’écrire, et de me lancer dans cette aventure.

 

Découvrez à présent mes sept inspirations pour Trois Empires — Éveil.

Quelques livres à lire

Je vais donc commencer par les deux romans, et séries surtout, qui m’ont inspirée pour créer un tel univers. Ils m’ont surtout aidée à construire mon histoire. Je vais d’abord vous parler de l’Assassin Royal de Robin Hobb puis du Trône de Fer, bien évidemment.

1. L’assassin royal de Robin Hobb

 

Connaissez-vous cette série de Robin Hobb ? C’est sans doute l’une des grandes autrices de Fantasy que vous pourrez lire ! Son univers est vaste et étendu. Non seulement il y a l’Assassin Royal, mais il y a aussi les Aventuriers de la Mer, Les Cités des Anciens ou encore le Soldat Chamane.

 

J’ai seulement lu la série de L’Assassin Royal, le premier et second cycle ainsi que le début du troisième cycle. J’ai adoré suivre les aventures de Fitz et surtout le côté assez grisé du personnage. Il est notre héros, mais il n’est pas le preux chevalier servant, loin de là. Et puis, il y a le Fou, ce personnage mystérieux ; la relation entre Fitz et le Fou est sans doute l’une des plus belles réussites de cette série.

 

Robin Hobb m’a poussée à vraiment développer les personnages de mon roman. Je me suis investie dans leur passé et les relations qu’ils pouvaient entretenir entre eux. J’ai adoré construire mon histoire au fur et à mesure de ma rédaction, développant les personnages peu à peu.

2. Le Trône de Fer de G.R.R. Martin

 

Je pense que mon envie d’écrire a été bien plus inspirée par le Seigneur des Anneaux que par le Trône de Fer. J’ai découvert cette série bien plus tard, comme une majorité de personnes, via le début de la série télévisée. Cependant, je me suis bien plus retrouvée dans son épopée que dans celle du Seigneur des Anneaux. En tout cas, à l’époque.

 

J’avais écrit déjà de la Fantasy alors que j’étais adolescente, avec la magie et le fantastique attachés à celui-ci. Arrivée à la fin d’un premier projet d’écriture, j’avais envie de me diriger vers un genre avec un peu moins de magie. Le Trône de Fer entrait parfaitement dans cette conception.

 

En apprenant l’origine de l’inspiration de G.R.R Martin, je n’ai pas été étonnée de découvrir que l’histoire était au centre de sa démarche créative. Je parle ici de la guerre des Deux Roses. Je vous en avais parlé précédemment au cours d’un précédent article. Cela m’a renvoyée à une autre de mes passions et aussi à quelques recherches.

Quelques films et séries à regarder

Aux côtés des livres, je trouve aussi des sujets de recherche dans les séries télévisées que je regarde. Je pense à deux en particulier, deux que je vous conseille de découvrir si vous aimez l’histoire. Je dois bien l’avouer, si vous n’avez pas peur d’un peu de violence.

3. La série Vikings sur History

 

Je pense à la série Vikings en priorité. Je l’ai découverte l’année dernière d’ailleurs alors que je venais de rentrer en France. Bon, comme le nom l’indique, l’histoire traite d’une période au cours du VIIIe ou du IXe siècle. Elle suit l’évolution d’un des personnages les plus marquants des invasions vikings : Ragnar Lodbrok.

 

Bon, comme toujours pour les séries, au fur et à mesure que nous avançons dans le temps, elles s’essoufflent un peu. On en est à la saison 5. Certains passages restent excellents, mais l’histoire a pris un tournant moins intéressant ces derniers temps.

 

Il reste que c’est une bonne série inspirée de faits historiques. Certains passages sont extrêmement violents mais les premières saisons valent vraiment le coup. Si vous voulez vous lancer dans une nouvelle découverte, n’hésitez pas !

4. La série Taboo sur BBC One

 

Vous allez me dire que j’aime regarder des séries violentes et brutales mais une autre série dont je voulais vous parler, est la série Taboo. Elle est passée un an ou deux ans plutôt sur BBC One. Se passant au cours du XIXe siècle, c’est un univers un peu différent que je vous propose dans mon livre. Néanmoins, j’ai beaucoup aimé le traitement de cette période.

 

Et, puis, rien que pour Tom Hardy, pourquoi ne pas regarder cette série ? Quoi qu’il en soit, et bien que cela reste une série historique, il y a un apport d’un peu de magie et de surnaturel en la personne de notre héros qui, lui aussi, a bien des zones d’ombres.

 

J’avais bien aimé cette série, et j’attends la saison 2 avec impatience, d’autant plus que nous quittons l’Angleterre pour les États-Unis me semble-t-il. C’est une autre série qu’il vaudrait mieux éviter si on est pas trop dans la violence.

Envie de découvrir mon premier roman Trois Empires — Éveil ?

Quelques musiques à écouter

Lors de mes séances d’écriture, j’aime bien écouter de la musique, cela m’aide à asseoir mes pensées et mes idées sur le papier. Je me rappelle avoir écouté particulièrement un type de musique au cours de mon écriture des Trois Empires et un groupe en particulier.

5. Danheim

 

Je vous laisse découvrir la musique viking de ce groupe que vous retrouverez sur YouTube sans difficulté. Ce que j’aime avec cette musique, c’est qu’il y a peu de paroles, ou en tout cas pas suffisamment pour vous distraire. Au début, j’écoutais de la musique favorisant la concentration.

 

Vous trouverez un nombre incroyable de playlists sur Youtube pour ce genre de choses. Cependant, elle ne me convenait pas vraiment, je ne trouvais pas autant d’inspiration qu’au moment où j’écoutais la musique de Danheim.

 

Et vous, qu’est-ce qui vous aide à vous concentrer quand vous vous lancez dans un projet d’écriture ?

Les raisons derrière l’écriture

Enfin, j’avais besoin de vous parler des véritables raisons pour lesquelles je me suis lancée dans ce rôle d’écrivain. Vous trouverez alors deux écrivains, une qui m’a poussée à écrire assez jeune, et un autre que j’ai découvert plus tard.

6. J.K. Rowling

 

Je vous parle tout d’abord de J.K Rowling. Je pense qu’elle a été une inspiration pour un grand nombre d’écrivains de mon âge. En tout cas, ceux qui avaient un intérêt certain pour les livres sur la magie et la Fantasy.

 

Pour moi, c’est sans aucun doute la personne qui m’a poussée à me lancer dans l’écriture et à vouloir devenir écrivain. Après tout, comment ne pas reconnaître l’impact qu’a eu Harry Potter sur des générations. En plus, j’ai grandi avec ces livres, j’avais à peu près le même âge qu’Harry Potter au fur et à mesure de la sortie des romans.

 

Elle a bien écrit d’autres romans. Elle a vraiment un talent pour développer les sentiments et les émotions des adolescents. C’était déjà visible dans sa série mais si vous avez lu Une Place à Prendre, vous retrouverez ce même talent dans ce roman.

7. Emmanuel Dongala

 

J’ai découvert cet auteur encore récemment, à travers deux romans : Photo de Groupe en Bord de Fleuve et Johnny Chien Méchant. Je ne pensais pas être aussi enjouée à propos d’un auteur, mais il suffisait de lire Johnny Chien Méchant pour comprendre le talent de l’auteur, capable de nous parler d’un sujet aussi grave que les enfants soldats avec autant de facilité.

 

Il n’est peut-être pas un auteur de Fantasy, mais il reste une inspiration pour moi dans le développement de mon travail d’écrivain et surtout dans ma manière de traiter mes personnages avec simplicité et profondeur.

 

Dongala est aussi doué pour éviter tout pathos ou sentimentalisme dans des situations où beaucoup seraient inspirés à faire du larmoyant, mais ce n’est pas le cas d’Emmanuel Dongala. Il arrive à traiter d’un sujet complexe et difficile comme les enfants soldats ou encore la place de la femme en Afrique, et à nous rendre ce sujet captivant.

Conclusion

Pour conclure, où que vous trouviez l’inspiration, dans vos lectures, dans vos balades, dans vos passe-temps, il y a toujours un moyen de retracer par fils conducteurs le propos de votre histoire et son développement.

 

C’est le cas pour mon premier roman Trois Empires — Éveil, mais aussi pour tout autre roman ou œuvre de votre composition. En général, pour ma part, je m’inspire grandement de mes lectures, et quand mes idées me viennent, je suis certaine que celles-ci viennent aussi de mon parcours, d’une partie de mes expériences personnelles.

 

Je privilégie la Fantasy, c’est vrai, mais cela ne m’empêche pas de traiter de sujets plus ou moins actuels. Les hommes sont toujours au centre de l’histoire, et leurs problèmes sont souvent les mêmes n’est-ce-pas ?

 

Ainsi, je ne m’intéresse pas seulement à la Fantasy, mais à d’autres œuvres de fiction, vous pouvez d’ailleurs le voir dans mes différentes chroniques

Envie de découvrir mon premier roman Trois Empires — Éveil ?